Kerkera poèsie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -42%
STANLEY Coffret outils 38 pièces
Voir le deal
19.99 €

Ton linceul se découd par la duperie

Aller en bas

Ton linceul se découd par la duperie Empty Ton linceul se découd par la duperie

Message  Dad Allaoua le Ven 3 Juin - 22:29

Il est impensable qu’en l’an 2011, il y a des énergumènes qui volent la poésie des autres et les publient dans différentes forums et sites en leurs noms.
Je pense que ces conduites sont la négation de la création, la vérité naitra malgré l’évidence, L’œuvre volée est une œuvre vide de sens et le vide, c'est le néant. Il ne faut pas copier, il faut produire sa propre création.
Le mensonge est la seule et facile ressource de l’ignorance.
On dit : Le Diable a deux cornes, l'orgueil et le mensonge.
Il est aussi facile de se tromper soi-même sans s'en apercevoir qu'il est difficile de tromper les autres sans qu'ils s'en aperçoivent.
L'aversion du mensonge est souvent une imperceptible ambition de rendre nos témoignages considérables et d'attirer à nos paroles un respect de religion.
Voilà je vous donne le pseudo de ce voleur qui avait publié plusieurs de mes poèmes en son nom:
jenlamenrahya
Blog sur le site :
web@skyrock.com
http://jenlamerayahya.skyrock.com/3004675067-JE-SENS-UNE-DOUCE-MeLODIE.html

Je lui offre volontiers ce poème :


Ton linceul se découd par la duperie

Es-tu conscient de ce que tu fais !
Pauvre idiot ! Tu ébranles le nifé
De la terre, par les mensonges
Tu vis dans des abjects songes,
En volant la poésie des autres,
Tu chasses l’âme de ton être,
Tu glaces le sang dans tes veines
Et tu enfouis l’esprit dans l’aven.

Tu es un cadavre infeste et scindé,
Vivant par les louanges maraudées,
N’as-tu pas honte ? Les impostures
Enfanteront toujours la vie dure,
Tu n’es rien ! Tu es un vampire !
Tu ressuscites souvent par le pire,
Dans la vie joyeuse des autres
Que tu entraines dans ton antre.

Ton linceul se découd par la duperie
Dans le noir obscène de l’escroquerie,
Je saisi ! Avec la moelle épinière
Tu ouvres seulement les paupières,
Tu ne réalises pas ! On ne devient
Pas poète en tendant la main !
Par ton comportement ignoble
Tu demeureras à jamais un guignol


Qui danse bien au souffle du vent
Venant de toutes les directions,
L’humiliation est toujours ta poésie,
Ton cœur est submergé de mépris,
Tes oreilles n’entendent pas la lyre,
Qui éloigne ton esprit des délires,
Tu restes toujours tel un charognard,
Vivant des cadavres et des bobards.

Dad Allaoua





Dad Allaoua
Dad Allaoua

Messages : 2808
Date d'inscription : 02/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum