On s’engouffre peu à peu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On s’engouffre peu à peu

Message  Dad Allaoua le Lun 17 Oct - 23:05

On s’engouffre peu à peu

On s’engouffre peu à peu ;
À chaque instant qui passe
L’es éclairs fulgurants et ténébreux
Métamorphosent nos faces.

Les ans s’allongent dans l’ombre
De notre hésitation et les jours
Deviennent la nuit sombre
Qui cache la clarté de l’aurore.

Plus on pense, plus on saisit
L’absurdité d’une vaine existence
Dans un univers non fleuri
Dominé par l’arrogance.

À chaque fois qu’on veuille
Chanter, on coupe les cordes
De nos lyres et les querelles
Exilent la paix et la concorde.

Les nuages noirs tarissent l’aube,
La lourdeur absorbe l’air apaisant,
L’angoisse existentielle dérobe
L’espoir, tout devient angoissant.

Les regards se croissent beaucoup
Sur le chemin des incertitudes,
Le monde reçoit les contrecoups
Des gens acceptant la servitude.

On n’arrive pas à palper la clarté,
Pourtant, l’harmonie des sphères
Montre les liens de l’humanité
Avec son mouvement circulaire

En nous tout n’est pas clair,
Les âmes noyées dans la malignité
Écoutent le chant des sanguinaires
Et étouffent l’appel de la bonté.

Dad Allaoua

avatar
Dad Allaoua

Messages : 1937
Date d'inscription : 02/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum